Le "chimiophénotype" floral de Rosa X hybrida : structures, couleurs, interprétation biogénétique et perspectives biotechnologiques

par Jean-Philippe Biolley

Thèse de doctorat en Sciences. Phytochimie et analyse des systèmes biologiques

Sous la direction de Maurice Jay.

Soutenue en 1992

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Maurice Jay.


  • Résumé

    Chez le rosier, la diversite des coloris floraux sur base d'orange, de rouge ou de mauve, depend d'une part de la structure et de la concentration des anthocyanines et d'autre part de deux facteurs susceptibles de modifier l'expression coloree de ces molecules: la presence de copigments (heterosides de flavonols) et le ph vacuolaire. L'etude quali-quantitative (clhp) des structures moleculaires issues des petales d'une centaine de varietes a permis une lecture exhaustive du registre phenolique realise par le complexe rosa x hybrida. Les courbes de reflectance des petales, brutes ou traduites dans un espace colorimetrique approprie (cielab), se sont averees particulierement performantes pour temoigner de la composition chimique des petales. Les deux squelettes anthocyaniques les plus frequemment distribues sont la cyanidine et la pelargonidine; parmi les copigments, le kaempferol et la quercetine sont les deux seuls flavonols detectes. La quantification relative de ces quatre aglycones a permis de definir les limites de la regulation flavonique chez rosa x hybrida. Aucun mutant spontane de couleur n'a pu depasser ces limites et realiser des equilibres flavoniques reellement nouveaux. La trentaine d'heterosides de flavonols repartis sous 21 signaux clhp stables a ete exploitee a des fins de caracterisation et d'identification varietales. Ainsi, avec l'aide d'analyses multivariees, il a ete demontre que le patron flavonosidique etait suffisant pour reconnaitre 18 cultivars de roses rouges aux caracteristiques anthocyaniques similaires

  • Titre traduit

    The floral chemophenotype of rosa x hybrida : structures, colours, biogenetic interpretation and biotechnological prospects


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 139-146 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1992LYO10302
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.