Reproduction contrôlée du brochet (Esox lucius) et dynamique des jeunes stades en petits étangs : aspects zootechniques et écologiques

par Christian Bry

Thèse de doctorat en Sciences. Analyse et modélisation des systèmes biologiques

Sous la direction de Eric Pattée.

Soutenue en 1992

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Eric Pattée.


  • Résumé

    En premiere partie, sont presentes la biologie, la gestion en milieu naturel et les methodes d'elevage du brochet. L'outil experimental principal est constitue par une batterie d'etangs de 300 m#2, localisee dans le departement de la somme. La seconde partie demontre l'interet de separer les fratries de jeunes brochets et propose une methode originale de reproduction-pregrossissement, la reproduction naturelle amenagee. Les productions, en nombre (2-3 juveniles de 2-3 g/m#2) et biomasse (50-70 kg/ha), obtenues avec cette technique ne different pas significativement de celles des mises en charge classiques basees sur des embryons libres. De plus, le taux de survie des reproducteurs est plus eleve apres reproduction naturelle qu'apres utilisation en ecloserie. Des precisions techniques relatives a la mise en uvre de cette methode sont apportees a l'intention des utilisateurs potentiels. La troisieme partie analyse la dynamique des jeunes stades en etang. Les taux de mortalite sont plus eleves au cours de certaines etapes du pregrossissement, sans que l'on puisse parler de veritables periodes critiques. Les vitesses de croissance aux differents stades sont particulierement elevees, et la biomasse peut atteindre 180 kg/ha. Il est possible de relier la taille des jeunes au regime thermique des etangs. Le regime alimentaire comporte d'abord des microcrustaces de plus petite dimension superieure a 150 micrometres, avec une preference pour les copepodes, ainsi que pour les cladoceres de grande taille. Les proies suivantes sont des larves de chironomides et des macrocrustaces. Malgre une variabilite inter-etangs de la teneur en zooplancton et de la composition des contenus stomacaux, l'evolution ontogenetique du regime alimentaire obeit a une certaine reproductibilite, dans le temps comme dans l'espace. Le cannibalisme, observe uniquement entre juveniles, est fonction de la densite larvaire initiale. Les brochets cannibales selectionnent des brochets-proies de taille relative importante (66% en moyenne) et les ingerent tete la premiere. En quatrieme partie, une reflexion d'ensemble est engagee sur la reproduction naturelle amenagee, les facteurs de regulation des effectifs de jeunes brochets, et l'interet des etangs experimentaux

  • Titre traduit

    Controlled reproduction in pike (esox lucius) and dynamics of young stages in small ponds: zootechnical and ecological aspects


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (278 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [19] p. et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.