Les infections mammaires à lentivirus chez les petits ruminants

par Catherine Lerondelle

Thèse de doctorat en Sciences. Microbiologie

Sous la direction de Yves Richard.

Soutenue en 1992

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Yves Richard.


  • Résumé

    La mammite a lentivirus se manifeste sous deux formes: une forme clinique aigue lors de la mise-bas puis une forme subclinique chronique, la plus frequente. Dans les deux cas, la production est diminuee, voire annulee et le lait reste d'aspect normal. La numeration cellulaire, un mois apres la mise-bas, est peu modifiee. Le virus est mis en evidence a partir des cellules du lait. Les lesions de mammite interstitielle sont observees meme chez les chevrettes de trois mois et les agnelles de 100 jours. Dans les explants de tissu mammaire, la presence du virus est suspectee dans les cellules epitheliales mammaires par apparition de formations syncitiales. Le virus s'exprime dans les macrophages du lait au moment de la mise-bas. L'induction de lactation par injections d'hormones steroides permet de reproduire cette excretion virale dans les cellules du lait. Chez une brebis seropositive, le virus peut etre excrete dans les macrophages du lait d'une demi-mamelle et pas de la seconde. Lors de l'expression du virus, a la mise-bas, le lait contient plus de leucocytes, plus de lymphocytes et en particulier plus de lymphocytes cd8. L'augmentation du nombre de lymphocytes est plus precoce chez les brebis multipares que chez les primipares


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (151 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 127-134 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.