Un problème de paléobiologie chez les ammonoïdes (Cephalopoda) : croissance et miniaturisation en liaison avec les environnements

par Yannick Mignot

Thèse de doctorat en Sciences. Géologie. Paléontologie

Sous la direction de Serge Elmi.

Soutenue en 1992

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Serge Elmi.


  • Résumé

    Deux exemples de reduction de taille chez les ammonites ont ete etudies en detail. Les hildoceras du toarcien de la marge sud de la tethys (italie, afrique du nord) presentent des particularites ornementales et dimensionnelles qui les differencient de leurs homologues de la plate-forme nw-europeenne. L'etude de leur taux de croissance, evalue par les mesures d'espacements cloisonnaires, montre qu'il est clairement lie a la paleogeographie des gisements. Les ammonites de ces regions sont affectees par des decalages dans la chronologie de leur developpement (de type progenese), d'autant plus accentues que le confinement du gisement est plus marque. Ces alterations de l'ontogenese conduisent a des formes de petite taille a cycle de vie abrege. Il s'agit probablement d'une adaptation aux milieux contrastes et contraignants de la marge sud-tethysienne par le biais d'une strategie adaptative tendant vers le pole r. D'autre part, l'etude des espacements cloisonnaires chez plusieurs representants de la lignee evolutive des hildoceras a montre que le cloisonnement etait suffisamment different entre les especes considerees pour pouvoir etre utilise comme critere de reconnaissance, utilisable en taxinomie. Les gisements du bajocien de la region d'asiago (italie) contiennent une faune marine riche et variee, mais constituee d'organismes de taille anormalement reduite. L'etude de la taille et de la conservation du materiel permet d'exclure l'influence preponderante d'un tri des organismes. En revanche, l'etude du cloisonnement des ammonites de l'espece sphaeroceras brongniarti revele que ces dernieres sont affectees de nanisme par rapport a leurs homologues des autres regions (en particulier de normandie) dont la taille est en moyenne trois fois superieure. Cette decouverte remet en question l'hypothese selon laquelle ces organismes auraient ete transportes et tries par les vagues, avant d'etre deposes a l'occasion des tempetes dans des zones protegees situees hors de l'eau. Ces deux exemples precis et tres differents montrent que les ammonoides se montraient sensibles aux variations des conditions de leur milieu et pouvaient reagir differemment selon le type de contraintes auxquelles ils etaient soumis


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par Université Claude-Bernard, Centre des sciences de la terre à Villeurbanne

Un problème de la paléobiologie chez les ammonoi͏̈des (Céphalopoda) : croissance et miniaturisation en liaison avec les environnements


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (98 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 88-90

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par Université Claude-Bernard, Centre des sciences de la terre à Villeurbanne

Informations

  • Sous le titre : Un problème de la paléobiologie chez les ammonoi͏̈des (Céphalopoda) : croissance et miniaturisation en liaison avec les environnements
  • Dans la collection : Documents des laboratoires de géologie, Lyon , 124 , 0750-6635
  • Détails : 1 vol. (112 p.)
  • ISBN : 2-85454-071-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 101-103. Résumé en anglais et français
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.