Le trias évaporitique du bassin de Khemisset (Maroc central) : géométrie des dépôts, évolution sédimentaire et géochimie

par Mohammed Et-Touhami

Thèse de doctorat en Sciences. Sédimentologie

Sous la direction de Georges Truc.

Soutenue en 1992

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Georges Truc.


  • Résumé

    Le bassin triasique de Khemisset se présente en graben oriente NE/SO dans la partie nord de la méseta marocaine. Il est comblé par une puissante série volcano-sédimentaire subdivisée en cinq formations : la formation argileuse inférieure (F. A. I. ), la formation salifère inférieure (F. S. I. ), la formation basaltique (F. B. ), la formation salifère supérieure (F. S. S. ) et la formation argileuse supérieure (F. A. S. ). La sédimentation de la F. A. I. Marquée par l'individualisation d'un secteur axial subsident, caractérisé un système fluviatile empiètant sur une vasière. La F. S. I. , limitée à l'axe du bassin, montre des faciès déposés sous faible tranche d'eau à tranche d'eau intermittente et présentant une zonalité allant des sels potassiques en position centrale jusqu'aux sels argileux localisés dans les parties externes. La F. B. Est constituée par la superposition de coulées basaltiques aériennes et/ou sous-aquatiques liées, vraisemblablement, à un stade précoce de l'ouverture de l'Atlantique. La F. S. S. Est constituée de puissantes couches de sel intercalées de bancs argileux constituant autant de niveaux repères à l'eéchelle du bassin. Par ailleurs, le sel restreint à l'axe du basin passe à des argiles en direction des bordures et son toit est profondément marqué par la dissolution. Enfin, les faciès de la F. A. S. Constituent la transition vers un milieu de plate-forme carbonatée plus ou moins ouvert. La géochimie du brome suggère une origine continentale pour la halite de la base de la F. S. S. Et une origine marine pour celle du sommet des deux formations salifères. La comparaison du bassin de Khemisset avec ceux de Berrechid et de Boufekrane montre bien leur communauté d'origine. Ils présentent tous une évolution vers des conditions de sédimentation potassique vers le sommet de la F. S. I. Et s'intègrent à la périphérie d'un domaine plus vaste relié vers le nord au domaine téthysien (et éventuellement atlantique vers l'est) et fragmenté aujourd'hui par les évènements orogéniques postérieurs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (242 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [217]-225

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque de géologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GEOL THESES
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.