Etude des interfaces Ag-InP(100) sur des substrats traités à l'antimoine : caractérisation structurale de l'interface et mesures électriques

par Fodil Miloua

Thèse de doctorat en Sciences. Physique des matériaux et des surfaces

Sous la direction de Christian Jardin.

Soutenue en 1992

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Christian Jardin.


  • Résumé

    Les evolutions de la surface (100) du phosphure d'indium a la suite de son traitement par bombardement ionique, recuit thermique ou metallisation par l'argent sont etudiees a l'aide des spectroscopies d'electrons auger et de pertes d'energie. Il se produit une dissociation des liaisons in-p avec apparition d'indium metallique en exces responsable de la formation d'un contact ohmique. Nous avons pu effectuer une stabilisation de la surface inp(100) par un depot d'antimoine suivi d'une phase de recuit thermique. Cet element de la colonne v reagit avec l'indium metallique pour former de l'antimoniure d'indium. Ceci limite l'interdiffusion de l'indium et du phosphore au cours du processus de metallisation a l'argent et ameliore la caracteristique electrique du contact metal-semiconducteur resultant


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (144 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. [136]-144

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.