Aux confins du hainaut, parlers du cambresis. Recherche sur le passe et les parlers de rieux en cambresis et ses environs

par François Lefèbvre

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Roger Berger.

Soutenue en 1992

à Lille 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Constituee d'une quinzaine de villages aux parlers "savoureux", la bordure nord-est de l'ancien comte de cambresis a constamment entretenu des rapports tres etroits avec le hainaut. Pourtant, ce wu'on y parle sonne vraiment "picard", san s aucune trace de wallon ou de "rouchi". Favorisee par l'experience et la pratique personnelle de l'enqueteur, et condui te a partir d'un corpus entierement enregistre (27 conversations, des textes, des poemes. . . ), l'etude de ces patois s'efforce de degager les parts respectives de la langue parlee et du dialecte; ses resultats valent surtout pour le pays proprement dit, mais en resonance avec le contexte d'ensemble. On entend beaucoup de vieux mots et d'expressions pittoresques; les 2 activites dominantes traditionnelles, agriculture et tissage, fournissent des champs lexicaux importants. Cote syntaxe et consonantisme, notre secteur participe a une transition d'ouest en est, entre ch picard (art icle et consonne) d'une part, et l (article) ou s (consonne) du francais et du wallon d'autre part. Mais la grande originalite des parlers du cru reside dans leur vocalisme tres special, ou foisonnent les segmentations en y et en w. To us ces traits sont soumis, pour finir, a des analyses numeriques.


  • Résumé

    Consisting in fifteen or so villages, with colourful dialects, the north-eastern edge of the former county of cambresis constantly maintained close relations with hainaut. In fact, the local dialects do sound like picardy dialect, without any influence of walloon or "rouchi", thanks to the personal experience and practice of the investigator, and based on a wholly recorded corpus (27 conversations, texts and poems. . ), the study of these patois tries to emphasize the balance between spoken language and dialect. In spite of the limited size of the investigated area, the results do reflect the general context the occurences of old fashioned words and picturesque phrases are numerous, especially in the domains of farming and weaving, the two main traditional activities. As for the syntax and the consonant system, this deistrict has gone through a transition from west to east, between on one hand the ch of the picardy dialect (article and consonan t), and on the other hand the l (article) or s (consonant) of spoken french or walloon. The main originality of these local dialects is their very special vowel system, with numerous segmentations in "y" and "w". All these characteristics are subjected to precise numeral analyses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1992-27-1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1992-27-2
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1992-27-3
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1992-27-4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.