Changement technique et changement social : le cas de l'industrie textile

par Jean-Claude Rabier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Simon.

Soutenue en 1992

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les changements techniques fondés sur l'automatique et l'électronique provoquent dans les systèmes industriels traditionnels des mutations qui affectent l'ensemble de leurs dimensions. Cette thèse se propose d'examiner les caractéristiques de ces mutations dans les entreprises, les branches de l'activité et le système productif, dans le cas particulier de l'industrie textile. Pour ce faire, la notion de configuration de production, instrument d'analyse et outil méthodologique est construite à partir d'observations empiriques et de propositions théoriques fournies par la sociologie et l'économie industrielle dans les champs scientifiques qui s'y rapportent. Elle est ensuite testée dans une tentative de relecture de l'histoire textile centrée sur l'étude de ses techniques de production et des formes de travail qui leur sont associées. L'approche utilisée confirme que chaque période de changement des systèmes techniques entraîne un changement dans l'emploi, le travail, l'organisation, les marchés, les relations professionnelles, la formation des salariés et les résultats de l'activité. La configuration de production textile constituée au cours de la révolution industrielle connaît une nouvelle mutation depuis la fin des années 1970. Celle-ci est analysée en détail à partir d'informations statistiques (marchés, emploi, structure industrielle) et d'une série d'enquêtes de type monographique au niveau des entreprises et des branches textiles. À ces données, couvrant plus d'une dizaine d'années, s'ajoutent une étude d'une cohorte de près de 30000 ouvriers et une analyse extensive des techniques de production considérées sous l'angle d'une sociologie des techniques. Les résultats mettent en évidence la profonde mutation des techniques de production, la nette diminution de l'emploi et la transformation de la structure de la main-d'oeuvre, le passage d'une organisation de la production fondée sur un modèle discontinu àa un modele fonde sur la continuité. Les compétences requises de la main-d'oeuvre ouvrière passent d'une dominante manuelle à une dominante intellectuelle, alors que l'organisation du travail repose sur la polyvalence des opérateurs et un développement contradictoire du travail en équipe et d'un isolement accru des travailleurs.

  • Titre traduit

    Technical change and social change. The case of industry textile


  • Résumé

    Technical changes based on automatics and electronics induce within traditional industrial systems important mutations wich concern all of their dimensions. The present thesis give itself the aim of examining the distinctive characteristic of thèse mutations within firms, branches of activities and the productive system in the particular case of textile industry. To do so, the notion of "productive configuration" has been build up from empirical observations and from theoretical propositions given by classical authors from industrial sociology and economy. Then, the notion is used in an attempt to read textile history through the technical and working point of wiew. This approach shows that each period of technical changes produce other changes in employment, work, organization, markets, social and professional relations, professional education of workers and in results of activity. The textile productive configuration built in the period of industrial revolution experiments a new mutation since the end ot the years 1970. This one is studied in detail using statistical informations (markets, employment, industrial structure) and series of inquiries (monographical type) conducted at the level of firms and textile branches. To thèse datas, concerning more than ten years, are added the study of a cohort counting almost 30000 workers and an extensive analysis of production technics from the point of view of a sociology of technics. Results show the profound mutation of production technics, the sharp decline of employment and the transformation of manpower structures, the move from an organization based on a discontinuous model to an organization based on a continuous model. The required competencies for the working manpower move from a prevailing manual load to a prevailing intellectual road, at the very time when work organization lay on polyvalency of operators and on a contracdictory evolution towards more collective work on one side and more isolation of workers on the other.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (1023, [ca 200]-40 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 1-40 (vol. 5)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ZE 22693-1
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ZE 22693-2
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ZE 22693-3
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ZE 22693-4
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ZE 22693-5
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Lilliad Learning Center Innovation.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1992-14-1
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1992-14-2
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1992-14-3
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1992-14-4
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1992-14-5
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 301.188:331 RAB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1992LIL12006
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.