Comportement mécanique des aciers galvanisés

par Jenny Bouffette-Aryani

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Jacques Foct.

Soutenue en 1992

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le traitement de galvanisation consiste à immerger l'acier ou le fer dans un bain de zinc. Il se produit une réaction qui entraîne la formation de plusieurs composés intermétalliques (gamma, delta, dzeta) et de zinc (eta) en surface. La bonne tenue mécanique de ces couches est indispensable pour que l'acier soit protégé de la corrosion. L'objectif de cette étude est de préciser la relation entre les propriétés mécaniques et les paramètres physico-chimiques et structuraux des couches galvanisées. Nous avons observé et interprété les morphologies et la croissance de ces couches, en insistant sur les différents paramètres qui déterminent la nature, la géométrie et la forme de ces composés intermétalliques. Nous mettons en évidence les différences entre les coefficients de dilatation linéaire du substrat (acier) et des composés fe-zn, en particulier la phase delta. Cette différence de dilatation thermique provoque la formation dans la couche de galvanisation de contraintes résiduelles en traction pendant le refroidissement. La formation des microfissures dans la phase delta qui en résulte, diminue la résistance mécanique du revêtement. Nous étudions ensuite les propriétés mécaniques des couches galvanisées : choc, flexion, traction, arrachement, fatigue et dureté en fonction des paramètres expérimentaux (temps de traitement, vitesse de refroidissement, mode de prélèvement de la phase delta). La résistance à la fissuration est étudiée en mécanique de la rupture. Par indentation Vickers, il est possible de créer des microfissures dans la phase delta, afin de mesurer un coefficient d'intensité de contrainte : la ténacité apparente dépend de la charge appliquée, ce qui nous permet de déduire la valeur des contraintes résiduelles en traction

  • Titre traduit

    Mechanical behaviour of galvanized steel


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 f.)
  • Notes : Thèse non corrigée. Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 50376-1992-369
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.