Essais d'embryogenèse somatique chez les génotypes de chicorées Witloof (Cichorium intybus L. Var Witloof) : comparaisons avec un hybride embryogène (Cichorium intybus L. var. Magdebourg × Cichorium endivia L. var. latifolia) et analyses des polyamines endogènes libres

par Dominique Saudemont

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Jacques Vasseur.

Soutenue en 1992

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les conditions embryogènes définies pour un hybride de Chicorée à café × Chicorée scarole (hybride «474») n'ont pas permis d'induire une embryogenèse somatique chez des lignées de Chicorées de Bruxelles. De nombreux essais réalisés en modifiant ces conditions inductrices se sont avérés infructueux. Nous avons alors choisi d'étudier comparativement le rôle des polyamines dans des tissus de la plante embryogène (hybride «474») et de la plante non embryogène (lignée «206») cultivés dans des conditions embryogènes. L'hypothèse d'une corrélation entre l'évolution des polyamines endogènes libres (agmatine, putrescine, spermidine et spermine) et l'embryogenèse somatique est considérée. L'analyse des polyamines libres dans des fragments racinaires de l'hybride «474» en culture «in vitro» montre une augmentation (maximum vers le 5ème jour) puis une baisse de la teneur en putrescine et en spermidine au cours de la période d'induction de l'embryogenèse somatique (10 jours). Chez la lignée «206», la putrescine ne présente pas de baisse sensible après le 5ème jour de culture et la spermidine augmente peu. Ces résultats suggèrent que la phase de diminution de la teneur en polyamine pourrait être caractéristique de l'embryogenèse somatique. Ils nous ont conduit à tester l'action d'inhibiteurs de synthèse de la putrescine. Chez l'hybride «474», la DFMA (inhibiteur de l'arginine décarboxylase) supprime l'accumulation de putrescine, diminue celle de spermidine et inhibe l'embryogenèse somatique. Ceci ne se retrouve pas lorsque l'on utilise de la DFMO (inhibiteur de l'ornithine décarboxylase). La spécificité de l'action de la DFMA est prouvée par des expériences de réversion: une restauration de l'embryogenèse somatique inhibée par la DFMA est obtenue par addition de putrescine. La voie de l'arginine décarboxylase serait donc la voie de biosynthèse privilégiée des polyamines chez l'hybride «474» lors de l'induction de l'embryogenèse somatique. L'intervention des polyamines dans l'embryogenèse somatique est discutée et replacée dans un contexte d'étude des phénomènes de morphogenèse

  • Titre traduit

    Assays of somatic embryogenesis in Witloof chicory genotypes (Cicorium intybus L. Var. Witloof) : comparison with an embryogenic hybrid (Cichorium intybus L. var. Magdeburg × Cichorium endivia L. var. latifolia) and analysis of free endogenous polyamines


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (121 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 108-121

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 50376-1992-269
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.