Étude de la dégradation des coques en matériaux composites utilisées dans les transducteurs flextensionnels à l'aide de la méthode des éléments finis

par Ahmad Ghaddar

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Bernard Hamonic et de Jean-Claude Debus.

Soutenue en 1992

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'utilisation des matériaux composites dans la construction des coques de transducteurs flextensionnels est relativement récente. Les sollicitations dynamiques appliquées sont susceptibles d'altérer le comportement du matériau multicouche et, par conséquent, de modifier leur réponse en fréquence. Cette thèse propose une approche numérique basée sur la méthode des éléments finis, pour prédire, en fonction de la dégradation des coques en matériaux composites, le comportement de ces transducteurs endommagés. Dans un premier temps, une description des caractéristiques mécaniques des matériaux composites et des différents modes d'endommagement est présentée. Puis des éléments finis incorporés dans le code ATILA, permettant de modéliser des structures en matériaux composites et de calculer les contraintes dans le stratifié ont été testés. Dans un second temps, une modélisation du comportement dynamique de structures tests endommagées est proposée. Plusieurs exemples sont traités. Les résultats obtenus par éléments finis sont en accord avec les résultats de modèles analytiques ou de mesures. Ils mettent en évidence la fiabilité de cette approche pour déterminer la localisation et la taille de la fissure à partir des variations des fréquences de résonance. Cette approche doit permettre à partir d'une analyse modale in situ sur les premiers modes de la structure une mise en évidence, de façon qualitative et quantitative, du type d'endommagement. Les essais présentés dans le dernier chapitre confirment cette façon de procédé

  • Titre traduit

    A study of the degradation of composite material shells used in flextensional transducers, with the aid of the finite element method


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (149 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 139-145

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1992-69
  • Bibliothèque : Ecole des Ponts ParisTech (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne). Bibliothèques de recherche.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.