Autoinflammation et cliquetis dans les moteurs : étude en machine à compression rapide de l'influence de la structure de l'hydrocarbure sur les délais d'autoinflammation

par Marc Ribaucour

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Louis-René Sochet.

Soutenue en 1992

à Lille 1 .


  • Résumé

    Ce travail est une contribution à l'étude du cliquetis dans les moteurs à allumage commandé. Il est maintenant admis que l'origine de ce phénomène est une autoinflammation des gaz frais. Pour étudier l'autoinflammation dans des conditions voisines des conditions moteur nous avons utilisé une machine à compression rapide. Le prototype initial de la machine a été mis au point et modifié. La machine actuelle est commandée par un microordinateur qui enregistre le signal de différents capteurs (capteur de pression, de déplacement et photomultiplicateur) permettant de suivre la réactivité de mélanges gazeux dans une échelle temporelle allant de 1 à 100 ms. Dans cette machine les délais d'autoinflammation d'hydrocarbures aliphatiques saturés ont été mesurés dans de larges gammes de température (600-900 k), de pression (3 à 16 bar) et pour différentes richesses (0. 8, 1 et 1. 2). Les effets liés à la longueur et à la ramification de la chaîne hydrocarbonée ont été étudiés en considérant la série n-pentane, n-heptane et les couples n-pentane/neopentane, n-heptane/isooctane. Deux types de modèles de cinétique chimique ont été utilisés pour rendre compte des résultats expérimentaux. Dans le cas du n-butane un modèle détaillé à 807 réactions élémentaires et 140 espèces reproduit correctement les délais du premier et du second stade de l'autoinflammation. Un modèle semi-global contenant 18 réactions a été testé dans le cas de l'isooctane.

  • Titre traduit

    Autoignition and knock engines : rapid compression machine study of influence of hydrocarbon structure on autoignition delays


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (163 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chaque partie

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Lilliad Learning Center Innovation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1992-31

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1992LIL10012
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.