Contribution à l'optimisation d'un procédé de sur-production de glutamine par Corynebacterium glutamicum par une approche intégrée : physiologie, nutrition et génie microbien

par Catherine Nezondet

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Nicholas David Lindley.

Soutenue en 1992

à Toulouse, INSA .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les facteurs qui orientent le metabolisme de corynebacterium glutamicum vers la production de metabolites tels que la glutamine et la n-acetyl glutamine au lieu du glutamate ont ete determines. Le shift metabolique, dans une bacterie non modifiee genetiquement, peut resulter de plusieurs phenomenes nutritionnels qui influencent les vitesses specifiques dans le metabolisme intermediaire. Le facteur cle de la production est la concentration d'ions metalliques: des quantites limitantes de zinc et/ou manganeses sont necessaires pour la sur-production de glutamine. D'autres facteurs favorisant la production de glutamine sont le ph, une pression osmotique elevee et du glucose en exces. La production de glutamine est decouplee de la croissance et a lieu dans une phase stationnaire de croissance. Cette observation a permis de developper une strategie de fermentation en mode fed-batch qui permet de prolonger la phase d'accumulation de produits. Une approche de modelisation metabolique a montre que la duree de la phase de production etait eventuellement limitee par des limitations energetiques tandis que les rendements de produits semblent lies au flux de carbone a travers les voies de metabolisme central

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [8]-235 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992/220/NEZ
  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.