Etude par la technique d'emission acoustique de la corrosion sous contrainte de trois nuances d'acier inoxydable (austenitique, ferritique et austenoferritique) en milieu chlorure chaud

par ALAIN PROUST

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Henri Mazille.

Soutenue en 1992

à Villeurbanne, INSA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le phenomene de corrosion fissurante sous contrainte est complexe, difficilement previsible, et ses consequences sont souvent catastrophiques et redoutees dans la pratique industrielle. Son etude, dans le cas de trois nuances d'acier inoxydable (austenitique, ferritique et austenoferritique) en milieu chlorure chaud (mgcl2 44% a 145c), fait l'objet de ce travail. La technique d'emission acoustique 5ea) a ete choisie, car elle permet non seulement le suivi de la propagation des fissures, mais elle s'avere aussi tres efficace pour l'investigation des mecanismes fondamentaux de corrosion sous contrainte (csc). Notre travail experimental commence par une identification systematique des differentes sources d'ea liees aux conditions operatoires: ebullition ou cristallisation de la solution, degagement d'hydrogene, piqure, parasites mecaniques et electromagnetiques, deformation plastique et propagation de fissures. Une etude sur des eprouvettes testees en traction dans un microscope electronique a balayage, permet de correler sans ambiguite les etapes de deformation plastique avec leur signature acoustique. Les essais effectues a vitesse de deformation imposee en milieu mgcl2, completes par l'observation systematique des facies de rupture, conduisent a identifier et caracteriser les signaux d'ea produits sur les trois nuances, lors de la propagation des fissures de csc. Enfin, les essais de sollicitation pulsee, couples avec des mesures acoustiques, electrochimiques et l'observation microfractographique des ruptures, sont riches en enseignements sur les conditions et les vitesses de fissuration ainsi que sur les mecanismes de production des salves d'ea liees au processus de fissuration. A partir de ce dernier type d'essais, nous avons defini un critere, base sur des parametres d'ea, permettant de detecter la propagation de fissures des l'amorcage de celles-ci. Ce critere est beaucoup plus sensible que d'autres s'appuyant sur des mesures mecaniques, electrochimiques et ultrasonores


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 169 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.