Structures metalliques a liaisons semi-rigides : algorithmes de calcul et resolution numerique en analyse non lineaire pre et post critique

par XIAONAN GU

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Maurice Lemaire.

Soutenue en 1992

à Villeurbanne, INSA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans les structures dites a barres les proprietes mecaniques des assemblages sont susceptibles d'influence non negligeable sur tous les aspects du comportement mecanique d'ensemble. Dans ce contexte, le present travail propose un ensemble numerique d'analyse par elements finis du comportement quasi statique non lineaire des structures metalliques planes a histoire de chargement arbitraire en presence de liaisons semi-rigides. L'ensemble procede en description lagrangienne actualisee approchee. Le comportement non lineaire est decrit par la methode de newton-raphson en conjonction avec des techniques de pilotage de crisfield par longueurs d'arc imposees. La formulation associe un element fini de barre original calcule a partir de la forme non lineaire complete de l'expression du principe des travaux virtuels, une loi d'interaction moment-effort normal multilineaire, et divers modeles de comportement non lineaire des liaisons. Le couplage nuds-liaisons-barres utilise une matrice dite de connexion qui simplifie l'algorithme d'iteration a l'equilibre sans adjonction de variables nodales specifiques. La validite et l'interet des modeles proposes sont montres sur des exemples en analyse elastique et post elastique au premier et au second ordre


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 83 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.