Modelisation et stretegies auto-organisatrices pour les ateliers de production modernes

par STEPHANE GUILLARD

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de JOEL FAUREL.

Soutenue en 1992

à Villeurbanne, INSA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les contraintes de marche pesant sur les entreprises de production manufacturiere aujourd'hui poussent ces dernieres, en quete de reactivite, a se tourner vers des organisations nouvelles, tant pour les systemes de production que pour leurs methodes de pilotage; nous proposons un modele capable de representer precisement la partie physique et la partie commande de certaines de ces nouvelles organisations, tournees vers le pilotage dynamique. Nous proposons, en nous appuyant sur ce modele, l'introduction a plusieurs niveaux d'une politique de repartition de la decision, derivee de techniques informatiques dont le connexionnisme. Cette politique vise a harmoniser les flux de pieces par une gestion dynamique des proprietes, a introduire une cooperation dans les decisions prises au niveau de l'atelier, et a adapter certaines heuristiques du pilotage a la charge de travail en temps reel. Le resultats vise est d'ameliorer la reactivite du systeme de production face aux perturbations et aux exigences en termes de gestion de production


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 98 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.