Analyse de sensibilité et optimisation dans un simulateur de procédés modulaire simultané

par Dominique Wolbert

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Bernard Koehret.

Soutenue en 1992

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'auteur propose une methodologie generale d'obtention, d'analyse et d'exploitation de sensibilites analytiques au sein d'un simulateur de procedes en regime permanent utilisant une approche modulaire simultanee. Dans une premiere partie, l'auteur expose la methodologie generale mise en uvre pour l'analyse de sensibilite d'un procede: l'obtention, de maniere analytique, des matrices de sensibilite des modules; la gestion et l'exploitation de ces matrices pour la generation de la matrice jacobienne rigoureuse des equations niveau procede; la generation et l'exploitation, a convergence du probleme de simulation, de la matrice de sensibilite du procede. L'interet et l'efficacite de la methodologie mise en uvre sont illustres au travers d'exemples. Dans une seconde partie, l'application des matrices de sensibilite a l'optimisation des procedes est developpee. Plusieurs points sont analyses et discutes: les approches pouvant etre utilisees pour l'optimisation dans un simulateur modulaire simultane; les algorithmes de programmation non-lineaire les plus adaptes a ce type de probleme; l'analyse de sensibilite de la solution optimale, pour laquelle plusieurs techniques ont ete developpees en exploitant les matrices de sensibilite pour la generation de la matrice hessienne du probleme d'optimisation. Toutes les strategies et methodes ont ete mises en place dans le simulateur prosim, et comparees a l'aide de divers exemples de complexite croissante illustrant l'efficacite et la flexibilite resultant de l'utilisation de sensibilites analytiques

  • Titre traduit

    Sensitivity analysis and optimization in a simultaneous modular process simulator


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 291 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 277-283

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 1992 WOL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.