Essai de simulation des fermentations caecale du lapin en fermenteur à flux semi-continu

par Djamila Adjiri

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie animale et qualité des denrées

Sous la direction de Michel Candau.

Soutenue en 1992

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Le present travail porte sur la mise au point d'une technique de simulation des fermentations caecales du lapin utilisant un systeme de fermentation semi-continu de type rusitec (caecum artificiel) experimentant differents substrats. Les taux de disparition de la matiere organique et des constituants membranaires des substrats pretraites sont proches de ceux observes au niveau caecal (30% et 21% a 22%). Les ph observes avec les substrats pretraites sont relativement eleves compares aux valeurs mesurees in vivo (6,5 et 6,8 vs 5,7 a 6,2) et sont superieurs a ceux obtenus avec l'aliment non traite (6,4). Les teneurs en ammoniac sont 10 a 20 fois plus elevees que les teneurs observees au niveau caecal rapportees a la matiere seche incubee. Cependant ces teneurs exprimees en mmoles/litre paraissent voisines et meme en deca des teneurs observees in vivo. L'utilisation d'un aliment de type commercial sans traitement enzymatique se caracterise par une proportion faible d'acide acetique (<50%) et une proportion elevee d'acide propionique (>35%) en comparaison des valeurs observees au niveau caecal. Le facies fermentaire obtenu, a partir de l'aliment traite a l'amylase seule, se distingue par des niveaux voisins de l'acide propionique et de l'acide butyrique (15%). Ceci constitue une valeur elevee pour l'acide propionique pour des fermentations de type caecal. A partir d'un inoculum constitue de contenu caecal de lapin et en utilisant l'aliment pretraite par l'amylase et par la pepsine, nous avons maintenu sur une periode de deux semaines des fermentations presentant les caracteristiques des fermentations caecales du lapin. L'ensemencement des fermenteurs a partir de contenu caecal, est determinant dans l'orientation des fermentations. L'utilisation d'une flore de rumen ne permet pas d'obtenir avec un substrat s'apparentant au contenu ileal du lapin, le facies fermentaire du caecum de lapin. La quantite de matiere seche introduite (15 g) par jour dans les fermenteurs a pour consequence un lessivage microbien les cinq ou six premiers jours de la periode de fermentation. La maille des sachets contenant le substrat de fermentation n'induit pas de modifications importantes sur les parametres mesures. La reproductibilite des parametres mesures en caecum artificiel est sujette a des variations significatives, mais les valeurs de ces dernieres restent dans les limites observees in vivo

  • Titre traduit

    Simulation of rabbit caecal fermentations in a semi-continuous flow fermentation apparatus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 94 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 73-90

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992INPT004A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.