Réponses physiologiques de Lactuca sativa (. L. ) et de Lupinus albus (L. ) aux faibles concentrations en Cadmium

par Guy Costa

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Jean-Louis Morel.

Soutenue en 1992

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Le@cadmium est présent en faible concentration, dans la solution de sol (1 microm). C'est pourquoi ce travail a été conduit afin d'étudier le comportement de la laitue et du lupin blanc en présence de concentration en cd variant de 0,05 nanom à 100 microm. A cet effet, des cultures hydroponiques permettant de contrôler la concentration en cd ont été réalisées en conditions axéniques et non axéniques. L'absorption de cd par le lupin et quatre cultivars de laitue a été déterminée à l'aide de 109Cd. Les échanges gazeux, les relations hydriques et les contenus en acides aminés des plantes et des exsudats racinaires ont été mesurés. Les résultats montrent que le lupin prélève 20 fois moins de Cd que la laitue. Des différences entre les cultivars de laitue n'ont été observées qu'a des concentrations inferieures à 0,01 microm Cd. Pour les deux espèces, 70% du cd est absorbé par voie active impliquant des H+-ATPases. Chez le lupin, un processus actif d'exsudation de Cd a été identifié. Des réductions du contenu en eau, accompagnées d'augmentations des flux d'eau ont été observées aux concentrations inferieures à 1 microm. Cependant, aucune modification de la photosynthèse n'a été relevée bien que la biomasse ait montre une tendance à l'accroissement. Le contenu en acides aminés a été perturbé, l'asparagine et la lysine chez la laitue, l'hydroxylysine chez le lupin augmentant nettement dans les tissus et les exsudats racinaires. En conclusion, ce travail montre que les faibles concentrations en Cd affectent la physiologie des plantes. A ces concentrations, l'efficience des mécanismes d'absorption de Cd est différente selon les espèces et cultivars. L'accroissement des flux d'eau et la tendance à l'augmentation de la biomasse traduisent un effet stimulant de faibles concentrations en Cd sur la croissance des végétaux. En revanche, la modification du métabolisme des acides aminés peut être l'expression d'un stress ou d'une tolérance à Cd

  • Titre traduit

    Physiological responses of lactusa sativa (l. ) and lupinus albus (l. ) to low cadmium concentrations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (158 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 112-135. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?