Etude numérique des actions hydrodynamiques sur une sphère en translation et rotation dans la gamme des nombres de Reynolds inferieurs à 50

par Nouara Chegroun

Thèse de doctorat en Mécanique et Energétique

Sous la direction de Benoît Oesterlé.

Soutenue en 1992

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Dans le but de déterminer les coefficients de trainée, de portance et de couple d'une sphère animée d'un mouvement de translation et de rotation simultanées, on propose une résolution numérique des équations de Navier-Stokes au moyen d'une méthode de correction de pression appliquée à un maillage non uniforme construit sur des coordonnées sphériques. L'étude est limitée au régime stationnaire, dans le domaine des nombres de Reynolds inferieurs à 50, qui sont ceux que l'on rencontre le plus fréquemment en mécanique des suspensions. Les résultats obtenus apportent des informations originales, complétant utilement les rares connaissances existantes dans cette gamme de nombres de Reynolds intermédiaires

  • Titre traduit

    Numerical investigation of the hydrodynamical force and torque on a translating and spinning sphere in the range of reynolds numbers lower than 50


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-160. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992 CHEGROUN N.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.