Caractérisation de milieux cellulaires par fluorescence

par François Baut

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Marie-Laure Viriot.

Soutenue en 1992

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    En milieu industriel, la rentabilité d'un procédé fermentaire rend indispensable la maitrise rigoureuse du procédé, laquelle passe par la connaissance de la souche en fermentation, d'ou l'intérêt de développer des capteurs d'information cellulaire et/ou fermentaire. Ainsi nous avons, d'une part utilisé ces techniques fluorimétriques pour suivre la fermentation acétonobutylique et nous avons pu caractériser la phase acide de cette fermentation par la fluorescence du nadh contenu dans les bactéries et la phase solvant par l'anisotropie de fluorescence du Dph incubé dans les membranes bactériennes et, d'autre part développé des montages expérimentaux originaux destinés à mesurer l'impact des forces de cisaillement auxquelles sont soumises les cellules en fermentation, par mesure de l'anisotropie de fluorescence de sondes susceptibles de rendre compte de leur environnement moléculaire

  • Titre traduit

    Characterization of cellular medium by fluorescence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (183 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 169-183. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992 BAUT F.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.