Effets des sources d'azote sur la biosynthèse de la spiramycine chez streptomyces ambofaciens : étude des enzymes impliquées dans l'assimilation des ions ammonium

par Driss Lamsaif

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Gérard Lefebvre.

Soutenue en 1992

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    La biosynthèse de la spiramycine, macrolide à 16 membres, produite par streptomyces ambofaciens, est fortement influencée par la nature et la concentration de la source d'azote. Elle est défavorisée par un excès de chlorure d'ammonium, et favorisée par les nitrates et certains acides aminés (valine, isoleucine, lysine). L'ajout des acides aminés dans le milieu en présence d'excès d'ammonium, n'améliore que peu la production. Par contre l'addition des ceto-acides, intermédiaires des voies de dégradations de ces acides aminés, améliore significativement la production de la spiramycine. Les ions ammonium pourraient agir au niveau des voies de dégradation de ces acides aminés, en empêchant la formation de précurseurs du noyau lactonique. L'assimilation des ions ammonium s'effectue préférentiellement par l'intermédiaire du cycle du glutamate. Par contre en présence d'un excès d'ammonium l'assimilation s'effectue surtout par l'intermédiaire de l'alanine déshydrogénase

  • Titre traduit

    Effect of nitrogen source of the spiramycin biosynthesis in streptomyces ambofaciens : study of this ammonium ions enzyme assimilation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 116 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.