Lixiviation alcaline des minerais d'uranium : approche systémique et définition d'un procédé de traitement statique

par Driss Oulahna

Thèse de doctorat en Génie procédés

Sous la direction de Ali Benhassaine.

Soutenue en 1992

à Grenoble INPG en cotutelle avec Saint-Etienne, EMSE .


  • Résumé

    Les minerais d'uranium a matrice carbonatee et a forte teneur en matiere organique ont toujours ete reputes comme refractaires a la lixiviation. Nous avons montre la primaute des processus chimiques et electrochimiques, et le role important de la matrice et de la mineralisation. Les differents tests de lixiviation realises ont montre que l'oxydant, et surtout sa cinetique electrochimique, est un parametre essentiel de la dissolution de l'uranium. L'eau de javel, par sa stabilite en milieu alcalin et par ses potentialites oxydo-reductrices, s'est averee d'une particuliere efficacite. La mise en evidence experimentale des processus physico-chimiques et tout particulierement leur observation in-situ, ont permis d'acceder a une modelisation de la dissolution. Cette approche systemique des interactions solide-liquide et l'etude des grains lixivies nous ont conduit a decrire globalement les processus reactionnels en distinguant le reacteur de dissolution (le grain) et le reacteur d'extraction solide-liquide (le tas). Le procede de lixiviation a ete defini grace a quatre approches: 1) la constitution des micro-reacteurs de lixiviation definis comme l'intersection des volumes de la mineralisation et de la penetration des reactifs, 2) la caracterisation du fonctionnement de ces micro-reacteurs a l'aide des essais de micro-lixiviation in-situ, associee a des analyses ponctuelles a la micro-sonde, 3) la constitution d'une solution interne chargee en uranium, 4) une macro-lixiviation: transfert du solute de la solution interne dans la solution externe. Compte tenu des resultats obtenus, le procede de lixiviation en tas ideal est une combinaison: a) d'une etape de dissolution realisee par la technique d'immersion, effectuee a une temperature elevee, durant la periode estivale, b) d'une etape d'extraction realisee grace a la technique de percolation, effectuee a faible debit, c) de l'alternance de plusieurs sequences (dissolutions-extractions) chargee d'entretenir la dissolution

  • Titre traduit

    Alkaline peaching of uranium ores: systemic approach and definition of a static treatment process


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 168, [36] p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 92/INPG/4205
  • Bibliothèque : Bibliothèque Anselme-Payen.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.