Temporalité et aspectualité en français et en coréen : une étude contrastive des deux systèmes verbaux

par Hyung-Lae Kim

Thèse de doctorat en Linguistique contrastive

Sous la direction de Michel Maillard.

Soutenue en 1992

à Grenoble 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La description traditionnelle du systeme verbal francais (aussi bien que celui du coreen) a donne une priorite injustifiable a la categorie du temps plus precisement, a la tripartition passe present futur. A partir des principes descriptifs de la distinction entre forme et valeur et de celle des niveaux d'analyse nous etablissons trois categories enonciatives, nommees par nous 'temporalite', 'aspectualite' et 'modalite', qui ne se situent plus au niveau de la forme verbale mais au niveau de l'enonce entier. Et chacune de ces categories comprend plusieurs dimensions ou sous-categories, constituees d'une opposition (ou valeurs) specifique. Nous constatons ainsi que les valeurs fondamentales du systeme verbal francais sont inactuel, eventuel et accompli. D'ailleurs, les grandes lignes de cette description s'appliquent aussi au systeme verbal du coreen, langue qui parait assez eloignee du francais.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 369 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1992/47
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.