La diplomatie navale française en Océan indien : 1967-1992 : vingt cinq ans d'utilisation de la Marine nationale comme outil de politique étrangère

par Jean-Marc Balencie

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Philippe Chapal.

Soutenue en 1992

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Cette thèse s'inspire d'un ensemble de travaux théoriques d'auteurs anglo-saxons (comme le professeur Ken Booth, sir James Cable, Edward Luttwak; etc. . . . ) qui ont travaillé sur l'utilisation des forces navales en temps de paix ou de crise limitée; le but de cette thèse est de confronter leur travaux à la pratique française en océan indien au cours des 25 dernières années. L'analyse d'une quinzaine d'interventions de la marine française dans cette zone permet d'aboutir en fin de compte a une synthèse historique, montrant que la politique de paris a consisté à préserver "l'héritage du passe", en agissant le plus souvent en solitaire, et à défendre ses "intérêts du présent", généralement en compagnie de ses partenaires occidentaux. Par "héritage du passé", il faut entendre ses territoires d'outre-mer, (Réunion, Mayotte) a ses possessions insulaires (eparses,tazf) et des pays amis (Djibouti, Comores, Seychelles ). Par "intérêts du présent", il faut entendre la préservation de son important domaine maritime et la protection de ses approvisionnements en matières premières énergétiques, comme le pétrole en provenance du golfe arabo-persique. Ce travail se termine en abordant les perspectives d'avenir de la présence navale française en océan indien, à la lumière du déclin de la flotte de surface française, de l'évolution de la menace dans la région et des opportunités offertes par la construction européenne.

  • Titre traduit

    France' naval diplomacy in Indian Ocean : 1967-1992, 25 years of French navy's use as diplomatic tool


  • Résumé

    This thesis takes inspiration from several American and British authors ' proceedings (as Ken Booth, James Cable, Edward Luttwak), which theorical works have concerned "political use" of naval forces as diplomatic tools, in peace time and crisis time. The object of this thesis is a confrontation between these academic reflections and France’s practical dealings in Indian Ocean during the 25 last years. Analysis af about 15 interventions of French navy in this area results in an historical synthesis, showing that Paris’ policy has been composed of preserving "past heritage" (as over-seas territories, islands and friends states like Djibouti) by a lonely way and protecting "present interests" (as eez or oil suplies from Persian gulf), more often with western allied navies ( during 1987-88 crisis with Iran or Kuwait crisis in 1990-91). In conclusion, the future of French naval presence in Indian Ocean is approached, particulary problems induced by decline of French fleet, evolution of the threat and question of European defense.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (745 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 713-729

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 205141/1992/10

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1091-1992-7
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.