Electropolymérisation cationique amorcée par dissolution anodique

par Nacer-Eddine Djelali

Thèse de doctorat en Électrochimie

Sous la direction de GERARD PIERRE.

Soutenue en 1992

à Grenoble 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La polymerisation cationique est amorcee par certains cations metalliques generes par dissolution anodique. La reaction peut se propager meme en presence de tres fortes concentrations d'anions pourvu que ceux-ci ne soient ni basiques ni nucleophiles. C'est le cas des anions pf#6#, clo#4#, sbf#6# et bf#4# quoique ce dernier peche par son instabilite. Le degre d'oxydation des cations metalliques obtenus electrochimiquement en milieu non complexant a ete determine par coulometrie, gravimetrie et spectrophotometrie d'absorption atomique. Il se forme v#4#+, cr#6#+; le mercure donne hg#+ en milieu non complexant et hg#2#+ en milieu complexant. Als+ forme est oxyde en al#3#+ par l'ion clo#4#. Divers monomeres ont ete testes: pi-donneurs (styrene, isoprene, methylstyrene) n, pi-donneurs (isobutylvinylether, allylglycidylether), n donneurs (lactones, hexamethylcyclotrisiloxane, 1,3-dioxolane). Les polymeres obtenus ont ete analyses et leurs masses sont comparables avec celles que l'on obtient habituellement dans les polymerisations cationiques malgre les conditions defavorables a ce type de reaction

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 92/GRE1/0142
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.