La protéine C3 du complément humain : étude de sa fixation sur les lymphocytes T Jurkat et de son rôle fonctionnel dans l'activation T

par Claire Barro

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de MAURICE COLOMB.

Soutenue en 1992

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre travail concerne la fixation de la proteine c3 du systeme complementaire humain sur les lymphocytes de la lignee leucemique t d'origine humaine, jurkat. Les cellules jurkat sont capables de fixer c3 en partie de maniere covalente. Cette fixation differe d'une liaison a des recepteurs: elle est non specifique et met en jeu des sites accepteurs de la membrane cellulaire, representes par des groupements hydroxyles ou amines susceptibles de former une liaison covalente avec le groupement carboxyle implique dans le thioester interne que possede la proteine c3. Notre travail ne met pas en evidence de proteolyse apres fixation. Si la fixation de c3 aux cellules jurkat n'est pas liee a la proteolyse de la proteine, un changement de conformation est induit par la fixation aux membranes cellulaires, tel que la liaison thioester s'ouvre. Le role de la fixation de la proteine c3 aux cellules jurkat dans l'activation lymphocytaire t a ete etudie par la mesure de la secretion d'interleukine 2 (il-2) par ces cellules ainsi que par l'expression membranaire de deux antigenes d'activation: cd25 et cd69. Les cellules sont stimulees soit par l'enterotoxine staphylococcique de type e (see), a proprietes superantigeniques, soit par des anticorps monoclonaux anti-tcr ou un ester de phorbol, tous ces activateurs sont associes aux cellules accessoires de la lignee b raji. Le superantigene see et l'ester de phorbol sont de tres puissants activateurs cellulaires t ainsi que le montrent les expressions membranaires de l'antigene cd25 et d'un marqueur precoce de l'activation t: l'antigene cd69. Dans nos conditions experimentales, c3 fixe n'a pas d'effet sur l'activation des lymphocytes t jurkat. Par contre, c3 en exces inhibe la secretion d'il-2 par les cellules jurkat et diminue l'expression a leur surface de l'antigene cd25

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 92/GRE1/0111
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.