Accès expérimental à la dérivée de l'aimantation par rapport à la température : applications à : - un composé verre de spin (CuMn), - un réseau supraconducteur d'indium

par Philippe Gandit

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jacques Chaussy.

Soutenue en 1992

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous presentons dans ce memoire une technique experimentale qui permet un acces direct a la derivee de l'aimantation par rapport a la temperature, entre 1 et 10 kelvin et sous champ magnetique. La variation d'aimantation de l'echantillon, induite par une petite oscillation sinusoidale de temperature, est mesuree par une bobine de detection associee a une electronique performante, dont une partie fonctionne dans l'helium liquide. En outre une mesure de susceptibilite alternative a basse frequence est possible. La haute sensibilite de l'appareillage nous a permis l'etude origiale d'une transition verre de spin et de phenomenes de quantification du flux magnetique dans un reseau carre supraconducteur au voisinage de la transition

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Library : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 92/GRE1/0007
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.