Accès expérimental à la dérivée de l'aimantation par rapport à la température : applications à : - un composé verre de spin (CuMn), - un réseau supraconducteur d'indium

par Philippe Gandit

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jacques Chaussy.

Soutenue en 1992

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous presentons dans ce memoire une technique experimentale qui permet un acces direct a la derivee de l'aimantation par rapport a la temperature, entre 1 et 10 kelvin et sous champ magnetique. La variation d'aimantation de l'echantillon, induite par une petite oscillation sinusoidale de temperature, est mesuree par une bobine de detection associee a une electronique performante, dont une partie fonctionne dans l'helium liquide. En outre une mesure de susceptibilite alternative a basse frequence est possible. La haute sensibilite de l'appareillage nous a permis l'etude origiale d'une transition verre de spin et de phenomenes de quantification du flux magnetique dans un reseau carre supraconducteur au voisinage de la transition

  • Titre traduit

    Experimental access to the derivative of the magnetization in respect to the temperature. Applications to: a spin glass (cumn) a superconducting network of indium


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 92/GRE1/0007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.