La phosphodiestérase spécifique du GMP cyclique du bâtonnet rétinien : liaison à la membrane et activation par la transducine

par Patrice Catty

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de CLAUDE PFISTER.

Soutenue en 1992

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La phosphodiesterase specifique du gmp cyclique du batonnet retinien (pde) est une enzyme cle du processus de transduction visuelle. Activee par la sous-unite alpha de la transducine liant le gtp, elle hydrolyse le gmpc, provoquant alors la fermeture des canaux calciques de la membrane plasmique. Cette enzyme possede une interaction avec la membrane qui fait intervenir une prenylation des extremites c-terminales des deux sous-unites catalytiques alpha et beta. Dans son etat active, la pde forme un complexe membranaire, non dissocie, avec deux sous-unites alpha de la transducine liant le gtp. La liaison de ce complexe a la membrane ferait intervenir les regions n- et c-terminales de ces dernieres. La constante de dissociation des deux sous-unites alpha activees de la transducine pour la pde sont identiques et de l'ordre de cent cinquante nanomolaires

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : iv, 101 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 92/GRE1/0003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.