Sur quelques problèmes liés à la modélisation mécanique de l'emboutissage

par Xavier Chateau

Thèse de doctorat en Mécanique et matériaux

Sous la direction de Quoc Son Nguyen.

Soutenue en 1992

à Palaiseau, Ecole polytechnique .

Le président du jury était Bernard Halphen.

Le jury était composé de Michel Raous, Germain Sanz.

Les rapporteurs étaient Pierre Ladevèze, Michel Potier-Ferry.


  • Résumé

    La modélisation des procédés d'emboutissage permet de construire des outils de simulation. Pour cela, il est nécessaire de prendre en compte de nombreux phénomènes : plasticité, grands déplacements, conditions de contact unilatéral, frottement, risques d'apparition d'instabilités. La première partie du mémoire est consacré à l'étude de l'influence des conditions de contact unilatéral sur l'apparition de phénomènes d'instabilités, avec éventuellement prise en compte de conditions de frottement sec de type coulomb. Les résultats obtenus généralisent les approches classiques pour le cas du comportement élastique de la structure via l'introduction d'un lagrangien. On montre ensuite qu'il est possible d'étendre les résultats aux cas du comportement élastoplastique et de l'obstacle mobile. Dans la seconde partie du travail présente, on essaye de se servir des modèles mécaniques pour essayer d'apporter une aide a la conception de la gamme d'emboutissage. Pour cela, on propose de résoudre le problème suivant: comment passer d'une tôle plane, de contour inconnu, a une forme tridimensionnelle donnée, correspondant a la géométrie de la pièce que l'on désire fabriquer, en minimisant l'énergie stockée dans l'état final. On examine alors les diverses hypothèses permettant de simplifier la résolution de ce problème. En particulier, on montre que dans ce contexte, l'hypothèse de trajet radial peut être interprétée de façon claire vis-a-vis du critère propose, et permet de déterminer une borne inferieure de l'énergie stockée dans la configuration finale. Divers exemples sont ensuite traites, permettant une première validation de l'approche. L'analyse des solutions obtenues semble indiquer que cette voie présente un intérêt lors de la définition de la gamme

  • Titre traduit

    About some problems connected with mechanical modelling of sheet forming processes


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1992 par ANRT à Grenoble

Sur quelques problèmes liés à la modélisation mécanique de l'emboutissage


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (184 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 181-184, 40 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole des Ponts ParisTech (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne). Bibliothèques de recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MT 401
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1992 par ANRT à Grenoble

Informations

  • Sous le titre : Sur quelques problèmes liés à la modélisation mécanique de l'emboutissage
  • Dans la collection : ˜[œGrenoble thèses] , 0294-1767
  • Détails : 1 microfiche (161 images)
  • Annexes : Bibliogr. p. 181-184, 40 réf.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.