Etude theorique et experimentale d'un klystron relativiste a effet de porte

par NATHALIE AUGST-GERBELOT

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-Max Buzzi.

Soutenue en 1992

à l'EP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La construction d'un klystron relativiste a effet de porte en bande x, version amplificateur, necessite d'une part la definition d'une structure hyperfrequence appropriee (constituee d'un tube de glissement de petit diametre, d'au moins deux cavites et d'une source de puissance), d'autre part la maitrise d'un faisceau d'electrons intense, annulaire et proche des parois du tube. L'interaction du faisceau avec la cavite d'entree, dont le role est de donner lieu a une pre-modulation du courant a 9. 5 ghz, fait l'objet d'une etude experimentale, analytique et numerique. En regime petit signal, l'effet de porte doit conduire a une modulation de courant efficace apres la deuxieme cavite, mais il survient des la premiere cavite si la puissance de la source ou le courant de faisceau sont suffisantes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 89 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.