Approche enzymologique et genetique du role de la formylation n-terminale dans le demarrage de la traduction chez les bacteries

par JEAN-MICHEL GUILLON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Sylvain Blanquet.

Soutenue en 1992

à l'EP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez les bacteries, la methionine esterifiee a l'arnt initiateur est modifiee par l'addition d'un groupement formyl catalysee par la methionyl-arnt-formyl transferase (fmt). Le premier volet de ce travail a permis l'identification des nucleotides dans la tige acceptrice de l'arnt initiateur determinant sa formylation specifique. Le gene (fmt) codant pour la methionyl-arnt-formyltransferase a ete clone et sequence. Par inactivation du gene fmt, des souches deficientes en activite fmt ont ete construites et caracterisees. Enfin, nous montrons in vivo que la formylation de l'arnt initiateur joue un double role en favorisant son intervention dans le demarrage de la traduction et en empechant sa prise en charge par l'appareil d'allongement des chaines peptidiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 166 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.