Modelisation d'un systeme frigorifique a absorption en vue de la climatisation de vehicules

par ZHIJIE CHEN

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Robert Dehausse.

Soutenue en 1992

à l'EMP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le contexte du remplacement de cfcs, l'application de la machine frigorifique a absorption offrit de grandes possibilites. Le present travail s'insere dans un projet du developpement d'une installation de climatisation a absorption alimentee par la recuperation de la chaleur du refroidissement moteur (tmax=110c). Pour realiser cette etude de faisabilite, nous avons tout d'abord choisi le couple eau-bromure de lithium, utilise le plus souvent pour le systeme de climatisation a absorption. Une etude de sensibilite du cycle aux trois temperatures des sources (chaude, intermediaire et froide) a ete effectuee. Un modele physique et mathematique de l'echangeur en film ruisselant a ete etabli, ce qui permet de comprendre les phenomenes de transfert de chaleur et de masse, et de calculer les coefficients d'echange de chaleur et de masse. Un programme qui permet de simuler le comportement de la machine en fonction des conditions de fonctionnement exterieures a ete developpe. La contrainte majeure est la temperature de refroidissement, pour s'affranchir de cette contrainte, un cycle hybride (absorption-compression) est introduit. Nous avons simule le fonctionnement des cycles a trois et quatre pressions en fonction de la temperature exterieure. Le banc d'essai de la machine de climatisation est construit pour une puissance frigorifique de 5 kw a 6c. Le refroidissement de l'absorbeur et du condenseur est effectue par un circuit d'eau pour la premiere realisation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 100 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.