L'écriture autobiographique de Michel Leiris : de "La Règle du jeu" à la règle d'or : vers une poésie autobiographique

par Emmanuel Santamaria-Barona

Thèse de doctorat en Arts et lettres

Sous la direction de Yves Hersant.

Soutenue en 1992

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Par son oeuvre autobiographique qui survole pres de cinquante ans de son existence, par ses voyages ethnographiques et enfin, par un souci aigu de nous devoiler une verite retranchee aux limites de l'insaisissable, leiris nous offre un texte qui s'edifie et se modi fie avant tout a travers l'acte d'ecriture, toujours soumis a un present qui lui insuffle la vigueur et la rigueur d'engagement dans l'en-soi d'un homme qui, loin de vouloir nous raconter son passe, nous invite a lire la mouvante histoire de quelqu'un -ersonne a apparence des plus banales - qui veut, non pas tout ecrire, mais etre toujours en mesure et a la hauteur de l'ecriture. Et cela, meme lorsqu'il ne se passe rien. Soi disant. . . C'est de ce "soi ne disant rien" que leiris extirpe une essentialitepoetique. Entre la vie et la mort, l'ombre et la lumiere, s'edifie, non sans peine et non sans un melancolique et irrepressible mouvement de va-etvient le jeu d'ecriture autobiographique tout specifique a leiris.

  • Titre traduit

    The autobiographical writing of michel leiris. From la regle du jeu (the rule of the game) to the golden rule an attempt at autobiographical poetry


  • Résumé

    35LEIRIS AUTOBIOGRAPHICAL WRITING COVERS SOME FIFTY YEARS OF HIS EXISTENCE; THEN, THERE ARE THIS ETHNOGRAPHIC TRAVELS AND,LASTLY, A DEEP NEED TO UNCOVER A TRUTH THAT LIES ON THE BOUNDARY OF THE PERCEPTIBLE. LEIRIS'S TEXT ACQUIRES SHAPE PRIMARILY THROUGH THE VERY ACT OF WRITING AND, CONTINUALLY GOVERNED BY THE PRESENT DERIVES THE VIGOUR AND FORCE OF CONVICTION IN THE INNER-SELF OF A MAN WHOSE WISH IS THAT WE SHOULD READ THE EVER-MOVING STORY OF SOMEONE - APPARENTLY A VERY ORDINARY PERSON - WHOSE CONCERN IS NOT with EVERY DETAIL BUT WITH REMAINING IN TUNE AND WORTHY OF THE ACT OF WRITING, RATHER THAN HEAR HIS LIFE-STO RY. AND EVER WHEN NOTHING SEEMS TO BE HAPPENING. . . IT IS FROM THIS SELF WITH NOTHING TO SAY, THAT LEIRIS DISTILS A POETIC ESSENCE. THE GAMBLE OF AUTOBIOGRAPHICAL WRITING THAT IS THE WORK OF LEIRIS'S STYLE, ALTERNATING BETWEEN LIFE AND DEATH, SHADE AND LIGHT, IS ROOTED IN A DIFFICULT, HARD TO CONTROL, TO AND FRO MOVEMENT, FILLED WITH MELANCHOLY.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 268 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1977
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16417
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4178
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.