La pragmatique des questions : étude contrastive de l'arabe et du français

par Sadia Chhiba

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Oswald Ducrot.


  • Résumé

    This thesis deals with pragmatics of questions. It is about a contrastive study of arabic and french languages. Although they have typologically opposite linguistic families of origin, the two languages have in common pragmatic properties. Thus, both admit the "reverser" function of the question i. E. The cases in which it is not anymore used to question but to lead the speech towards an argumentative value. The analyse is based on oswald ducrot and his colleagues' research. The argu mentative theory of questions is similar to arabic linguistics conception, namely the one adviced by assakkaki. The two theoretic frames emphasize the adequacy of the speech to the enunciation situation; which implies a larger field than the syntatic and semantic study of the linguistic phenomenon one's. With essential reference to data from the koranic text, we have established a typology of several question utterances. Some questions have the value of a maxim in the sens that they express a general truth taken of a situation. Hence the declarative value. Parallel to this first type of questions, we have a second type which has an injunctive value translating acts of speech which aim to alter human behaviour. In both cases, they are argumentatively directed and become from then on a tool which leads to a type of conclusion.


  • Résumé

    Notre travail porte sur la pragmatique des questions. Il s'agit d'une etude contrastive de l'arabe et du francais. Bien qu'elles soient issues de familles linguistiques typologiquement bien distinctes, les deux langues possedent des proprietes pragmatiques communes. Aussi, reconnaissent-elles le role inverseur de la question i. E. Les situations ou elle ne sert plus a interroger et ou elle acquiert une valeur essentiellement pragmatique notamment une valeur argumentative. Dans notre analyse, nous nous sommes basee sur les recherches effectuees par oswald ducrot et ses collaborateurs. Nous avons note au passage comment la theorie argumentative de l'interrogation a des affinites avec la pensee linguistique arabe a savoir celle preconisee par assakkaki. Les deux cadres theoriques mettent l'accent sur l'adequation du discours a la situation d'enonciation; ce qui implique le depassement d'une etude syntactico-semantique du phenomene linguistique. En nous appuyant essentiellement sur les donnees recueillies dans le texte coranique, nous avons procede a l'etablissement d'une typologie des divers enonces interrogatifs. Certaines questions acquierent la valeur de sentences en ce sens qu'elles expriment des verites generales tirees d'une situation. D'ou leur valeur assertive. Parallement a ce premier type de question, nous avons repere un second type ayant une valeur injonctive traduisant des actes de langage qui ont pour visee de modifier le comportement de l'homme. Dans les deux cas, elles se trouvent ainsi orientees argumentativement et deviennent des lors un instrument qui mene vers un type de conclusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (X-312 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16407
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4176

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1096
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.