Ces épreuves qui font l'enfant : marcher-travailler-nager : XVIIIe-XXe siècles

par Pascale Garnier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Luc Boltanski.

Soutenue en 1992

à l'EHESS .


  • Résumé

    Procedant d'une sociologie de la critique, une pragmatique sociale des jugements sur l'enfant est developpee a partir de l'analyse de disputes des personnes a propos de ce qu'est un enfant, de ce en quoi les enfants different des adultes et comment il est bon que les adultes agissent a leur egard, en appuyant leur argumentation sur des epreuves. Ces operations de qualification de l'enfant sont etudiees a la fois dans des disputes scientifiques contemporaines (l'une sur les theories de la socialisation, l'autre sur le travail historique de p. Aries, "l'enfant et la vie familiale sous l'ancien regime") et dans trois enquetes historiques portant sur des disputes relatives aux competences des enfants (marcher, travailler, nager, situees respectivement au xviiie, xixe, xxe siecle en france). Nous montrons que toutes ces disputes mettent en jeu : 1) differentes facons de contruire des differences et des equivalences entre l'enfant et l'adulte; 2) differentes constructions de l'epreuve des enfants par les adultes selon une distinction entre principes de justice et violence. Au coeur de ces disputes, la notion de "personne de l'enfant" construite soit en termes d'attributs de l'homme, soit en termes de permanence du soi et d'etre moral, est determinante.


  • Résumé

    The social pragmatic of the jugments about children, as a part of a sociology of critic, is developped using as a starting point the analysis of theorical agumentations and practical trials of people that disagree about what is a child, about how children differ from adults and about how adults should take care of them. These operations of qualification of the child are analysed at first in contemporary scientific debates (one about socialization theories; one about the historical resarch of p. Aries, "centuries of childhood") and then in three past debates about the abilities of children (walking, working, swimming occurring respectively in xviiie, xixe, xxe century in france). I show that these controversies : 1) involve different ways of making differences and equivalences between child and adult; 2) differenciate trials of children following a distinction between justice principles and violence. At the heart of these disputes lie two kinds of construction of the child as a "person" : one that defines the attributes composing an human being; the other, metaphysical, that consider the chid as a moral being.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4075
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.