Contribution à l'étude des pertes supplémentaires dans les éléments bobines utilisés dans les convertisseurs statiques

par Mohamed Ould Khouna

Thèse de doctorat en Électrotechnique

Sous la direction de Gérard Rojat.

Soutenue en 1992

à l'Ecully, Ecole centrale de Lyon .


  • Résumé

    L'amélioration des performances en commutation des composants semi-conducteurs et l'introduction de la résonance dans les convertisseurs statiques ont permis des fonctionnements a des fréquences élevées. Malgré les avantages lies a ce mode de fonctionnement (réduction de la taille des éléments, fréquences inaudibles), des contraintes supplémentaires sont apparues et en particulier les pertes par effet de peau et de proximité dans les éléments passifs magnétiques (inductances et transformateurs). Ces effets ont des répercussions considérables sur le rendement des convertisseurs modernes, une meilleure exploitation des composants actifs passe donc par la maitrise de ces phénomènes. Ce travail a pour but de comprendre les mécanismes physiques qui génèrent ce type de pertes, et de mettre au point des outils de calcul analytique pouvant servir de bases pour l'optimisation de ces contraintes dans les convertisseurs statiques fonctionnant a fréquence relativement élevée, de quelques centaines de HZ a quelques dizaines de KHZ, dans la gamme de plusieurs KVA a plusieurs dizaines de KVA. L’accent est mis sur les courants induits dans les conducteurs, en particulier leur répartition dans les différentes spires composant un bobinage. Ces études sont menées grâce à des modèles électromagnétiques souples, qui permettent de mettre en évidence l'influence des principaux paramètres sur les pertes supplémentaires. Elles sont ensuite confrontées à des mesures ainsi qu'a des simulations numériques par la méthode des éléments finis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (123 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 46 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque du LMGC.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EL-TH-OUL-92
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1491
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B1 55049
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : B1 54979
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.