Contribution a l'étude tribologique du contact tête magnétique-bande

par Nicolas Blanchard

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-Marie Georges.

Soutenue en 1992

à l'Ecully, école centrale de Lyon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La motivation de ce travail est d'étudier la possibilité de protéger de l'usure des têtes magnétiques en sendust par une couche mince de matériau dur. Le matériau qui a été choisi à cette fin est le carbone amorphe hydrogéné. Dans une première partie, les contraintes liées à l'enregistrement magnétique sont exposées, puis les conditions du frottement dans un enregistreur hélicoïdal sont décrites par des modèles simples. Dans la seconde partie, le détail de l'interaction entre la tête et la bande est examine. Cette étude mène a la conclusion que les bandes ont juste la rugosité requise pour éviter qu'elles n'adhèrent aux surfaces lisses avec lesquelles elles entrent en contact. Dans la troisième partie, l'origine de l'usure est recherchée. Des expériences sur le carbone et le sendust mettent en évidence la façon dont se produit l'usure, et suggèrent une usure abrasive. Les modélisations classiques du contact par des milieux homogènes ne fournissant pas d'efforts susceptibles de provoquer une telle usure, le contact est réexaminé à l'échelle du pigment. L’interaction entre la bande et la tête par l'intermédiaire du pigment est modélisée en intégrant les déformations de la bande, ce qui conduit à définir un nouvel indice de plasticité du contact qui rend compte de la possibilité de l'apparition de l'usure de la tête


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1vol. (170 p.)
  • Annexes : 46 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C9 54770
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.