Contribution à l'étude des perturbations rayonnées par les convertisseurs H. F.

par Antoine Puzo

Thèse de doctorat en Sciences. Génie électrique

Sous la direction de Gérard Rojat.

Soutenue en 1992

à l'Ecully, Ecole centrale de Lyon .


  • Résumé

    L'utilisation des convertisseurs statiques est de plus en plus repandue. Travaillant a des frequences de commutation de plus en plus elevees, ils imposent a leur environnement des contraintes electromagnetiques de plus en plus severes. Les perturbations sont conduites et rayonnees, elles proviennent principalement de l'ouverture et/ou de la fermeture des interrupteurs a semi-conducteur qui composent les convertisseurs. Afin d'etudier et de quantifier ces phenomenes de generation de parasites rayonnes, nous nous sommes interesses aux dispositifs a decoupage, representatifs des principaux modes de commutation: commutation forcee, a zero de courant et a zero de tension. L'etude a permis, d'une part de determiner l'evolution des champs electriques et magnetiques rayonnes en fonction des parametres electriques et topologiques, d'autre part de calculer ces champs a partir des courants et des tensions evoluant dans les differentes mailles des circuits constituant le convertisseur d'etude. Cette evaluation a mis en evidence l'importance des composants parasites constituant les elements actifs, passifs et de cablage sur la creation et l'emission des perturbations rayonnees. Cette analyse a ete effectuee a partir d'une etude theorique, puis validee a l'aide de modeles a constantes localisees. Cette demarche a permis de lancer les premieres bases de la simulation des perturbations conduites et rayonnees. Enfin, la quantification du mecanisme d'emission des perturbations rayonnees a permis d'aborder l'aspect sur la reduction des perturbations electromagnetiques en agissant sur les grandeurs electriques et topologiques constituant les convertisseurs d'etude


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 63 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T1448
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B1 54509
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.