Adhérence et réactivité des multimatériaux à base de graphite

par Hamid Ajrhourh

Thèse de doctorat en Sciences. Génie des matériaux

Sous la direction de Daniel Treheux.

Soutenue en 1992

à l'Ecully, Ecole centrale de Lyon .


  • Résumé

    Le graphite a toujours été largement utilise dans l'industrie: parmi ses usages les plus classiques, son application privilégiée dans le domaine des hautes températures et ceci malgré sa grande réactivité avec l'oxygène et sa grande perméabilité. Pour élargir ses domaines d'applications, il faut augmenter ses performances en l'associant à des métaux ou à des céramiques. Ceci permettra de repousser les limites d'utilisation des matériaux classiques et d'élaborer de nouveaux matériaux aux propriétés exceptionnelles, dits matériaux composites et multimatériaux. Le cas du graphite intervenant dans un multimatériau est particulièrement complexe, car à ce problème d'adhérence s'ajoute celui de la grande réactivité de ce matériau vis-à-vis du milieu ambiant (nécessité d'une protection parfaite sans le moindre défaut (porosite, fissure)) par les autres couches. Il est donc intéressant de trouver ou de mettre au point des revêtements écrans destinés à isoler le graphite du milieu extérieur. Dans tous les cas, la réussite sera liée à la maîtrise de l'adhérence du revêtement au carbone par accommodation des contraintes mécaniques et augmentation des énergies d'adhésion. Les multimatériaux choisis, élaborés et caractérisés sont les systèmes suivants: métal (cr, mo, al, si)/graphite; aluminium (a5)/carbure (cr#3c#2, sic)/graphite; oxyde (al#2o#3, zro#2)/graphite; oxyde (al#2o#3, zro#2)/carbure (cr#3c#2 et sic)/graphite. Pour élaborer ces matériaux, nous avons mis en œuvre trois techniques: la thermocompression, le slurry-coating et la projection plasma. Elles nous ont permis de bien analyser les problèmes rencontrés dans la réalisation des liaisons, qu'ils soient d'ordre réactionnel, mécanique, physico-chimique ou même simplement technologique. Dans chacun des cas, nous avons d'une part optimise les conditions d'élaboration et d'autre part précise la nature et la morphologie des interfaces obtenues.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (125 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 87 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1431
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.