Les systèmes sédimentaires cénomano-turoniens et sénoniens de la région manganésifère d'Imini (Haut-Atlas central, Maroc) et leur évolution diagénétique

par Mohamed Rhalmi

Thèse de doctorat en Géologie

Sous la direction de André Pascal.

Soutenue en 1992

à Dijon .


  • Résumé

    Le cénomano-turonien d'Imini a été subdivisé en deux systèmes sédimentaires : un système inférieur, avec le premier niveau dolomitique gréseux (dolomie gréseuse et calcaires à tepees et oolites), correspondant à un domaine margino-littoral, et un système supérieur, avec le deuxieme niveau dolomitique fossilifère (à faune benthique) correspondant à un domaine marin pelliculaire, et le troisième niveau dolomitique lité à silex (avec des dessiccations - karstifications, des niveaux de sols décimétriques, des birds eyes et des sulfates), correspondant à un contexte de tidal flat. Le senonien, avec ses trois unités à dominante évaporitique, correspondrait à un milieu de lagune en communication épisodique avec la mer ouverte. La dolomitisation est précoce et répétitive. On y distingue plusieurs phases : remplacement d'un précurseur carbonate dans le système inférieur cénomano-turonien et au niveau du troisième lité à silex du système supérieur cénomano-turonien, recristallisation de carbonates bioclastiques dans le système supérieur cénomano-turonien au niveau du deuxième niveau dolomitique fossilifère et cimentation dans les pores dans les dolomies sénoniennes. La cathodoluminescence et les isotopes stables montrent que cette dolomitisation est différente de celle d'origine pédologique. La géochimie minérale et isotopique montre qu'au cénomano-turonien, la contribution du carbone organique est faible dans la dolomitisation qui est induite par un mélange d'eaux météoriques et d'eaux marines. Au sénonien, les conditions de dolomitisation sont plus proches des dolomies évaporitiques. La minéralisation en manganèse du cénomano-turonien d'Imini serait de 2 types : un premier type sédimentaire et un deuxième essentiellement lié au karst précoce en relation avec les émersions de la fin du cénomano-turonien. L'étude du cénomano-turonien stérile contribue à l'hypothèse d'un lessivage du socle précambrien III pour l'origine du manganèse.

  • Titre traduit

    ˜The œCenomanian-turonian and senonian sedimentary systems of the Imini manganese deposit (Central High Atlas, Morocco) and their diagenetic evolution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168-[12] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-164, 233 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1992/58
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.