Composés organométalliques de l'uranium : synthèses d'assemblages hétérobimétalliques métal f - métal d

par Philippe Hépiègne

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Alain Dormond.

Soutenue en 1992

à Dijon .


  • Résumé

    Ce travail a pour objet la synthèse et l'étude physicochimique de complexes hétérobimétalliques contenant un métal f (uranium) et un métal d électroniquement riche. Deux types de ligands bifonctionnels sont utilisés pour assembler les deux métaux : les ligands anioniques cyclopentadiénylphosphino et les ligands alkoxyphosphines. Plusieurs voies d'accès aux composés phosphinocyclopentadiényles d'uranium et aux alkoxyphosphines d'uranium sont exploitées à partir du tétraéthylamido U(NEt2)4, et des dérivés alkylés Cp*2U(Cl)(R), Cp*2UR2 et Cp3U(R). Les "métallophosphines" d'uranium obtenues réagissent avec les complexes du molybdène et du ruthénium pour donner des assemblages polynucléaires. Cis-(C5H4PPh2)2U(NEt2)2Mo(CO)4, cis-(Cp*2UCl(OCH2PPh2)2Mo(CO)4, Cp*2UCl(OPPh2)Mo(CO)5, cis-Cp*2U(OCH2PPh2)2Mo(CO)4, cis-Cp*2U(OPPh2)Mo(CO)4, cis-(Cp3UOCH2PPh2)2Mo(CO)4, trans_(Cp3UOPPh2)2Mo(CO)4, CpRuH(Cp3UOPPh2)2. Les informations d'ordre structural sont essentiellement obtenues par l'examen systématique des caractéristiques en RMN 1H et 31P.

  • Titre traduit

    Uranium organometallic complexes : synthesis of "f" metal -"d" metal


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (188 f.)
  • Annexes : Notes bibliographiques en fin de chapitre (185 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1992/23
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.