Métallophosphines à base de molybdène et de tungstène : accès à des systèmes polynucléaires

par Christophe Barré

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Claude Moïse.

Soutenue en 1992

à Dijon .


  • Résumé

    Ce travail rapporte l'élaboration de composés bimétalliques. La première partie décrit la synthèse, les propriétés catalytiques spectroscopiques et certains aspects réactionnels de métallophosphines à base du fragment "Cp2M" (M=Mo, W). La deuxième partie traite des possibilités d'accès à des structures bimétalliques à partir des métallophosphines préparées précédemment. Des composés avec pont hydruro et pont phosphuro sont obtenus, et leur réactivité est etudiée: il est possible en particulier, de préparer les systèmes hétérométalliques tri-ou tétranucléaires. L'ensemble de ces composés a été caractérisé par leurs données spectroscopiques IR et RMN, et certains d'entre eux ont fait l'objet d'une analyse cristallographique.

  • Titre traduit

    Molybdenum and tungsten metallophosphines : access to polynuclear systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (114 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 111-114 (79 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1992/21
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.