Augmentation de l'efficacité antitumorale des anthracyclines et de la mitoxantrone par l'amiodarone, la cinchonine et l'encapsulation liposomale

par Philippe Genne

Thèse de doctorat en Pharmacologie

Sous la direction de Bruno Chauffert.

Soutenue en 1992

à Dijon .


  • Résumé

    La résistance des cellules cancéreuses coliques aux anthracyclines (ATC) est due en grande partie à un efflux actif de ces médicaments. L'amiodarone (AMD), médicament antiarythmique est un puissant inhibiteur de cet efflux et restaure in vitro la cytotoxicité des ATC sur les cellules cancéreuses coliques de rat, DHD/K12-TRb. Dans ce travail, nous avons cherché à savoir si l'AMD pouvait être utilisée in vivo pour vaincre la résistance aux ATC ; en fait seules des doses très importantes d'AMD sont capables de produire des concentrations sériques utiles dans ce but chez le rat ; chez l'homme les concentrations sériques atteintes sont insuffisantes ou à peine suffisantes pour modifier la résistance. La différence entre la bonne activité de l'AMD in vitro et sa faible activité in vivo est due à sa fixation intense sur les protéines plasmatiques. En recherchant des inhibiteurs de la résistance aux ATC actifs in vivo, nous avons découvert que la cinchonine (CHN), un alcaloïde extrait du quinquina comme la quinine (QNN), atteignait des concentrations sériques suffisantes pour inhiber la résistance aux ATC chez le rat, son activité est peu diminuée en présence des protéines sériques. La CHN administrée par voie i. P. , i. V. , i. M. Ou orale augmente plus que la QNN, l'activite antitumorale des ATC sur des carcinomatoses péritonéales (cp) induites par les cellules DHD/12-TRb. La résistance des cellules tumorales aux médicaments anticancereux intercalants est également liée à leur faible pénétration transmembranaire. Nous avons cherché à savoir si des liposomes pouvaient augmenter leur accumulation intracellulaire. Nous avons choisi d'encapsuler la MXN dans des liposomes de compositions lipidiques différentes. Les liposomes n'augmentent pas l'activité de la MXN in vitro; par contre in vivo ils accroissent son activité antitumorale sur des cp d'origine colique chez la souris. Cette potentialisation est liée d'une part à l'effet de réservoir des liposomes et d'autre part à la diminution de la toxicite générale de la MXN chez l'animal.

  • Titre traduit

    Increase of aniracycline and mitoxanirone antitumor activity by amiodarone, cinchonine and iposomal encapsulation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (106-17 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 89-106 (172 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.