Comportement sexuel et phéromones sexuelles chez les blattes : Etude comparative des Blattidae et des Blaberidae

par Dehbia Abed

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Rémy Brossut.

Soutenue en 1992

à Dijon .


  • Résumé

    Une étude comparative du comportement sexuel a été réalisée chez 4 espèces de blattes, Blattella germanica et Blaberus craniifer (Blaberoidea), Periplaneta americana et Blatta orientalis (Blattoidea). Les glandes pygidiales des femelles de B. Germanica et B. Craniifer produisent une phéromone sexuelle. Chez B. Craniifer, la femelle adopte une position d'appel. Chez P. Americana, ce sont les glandes atriales qui produisent la phéromone sexuelle (Périplanone). Ces glandes sont exposées pendant le comportement d'appel de la femelle. Chez B. Orientalis, les mâles émettent une phéromone sexuelle produite par les glandes tergales. Percue par les femelles, elle provoque l'émission de la phéromone sexuelle femelle. La Périplanone B pour P. Americana, la 3,11-dimethyl-2-nonacosanone pour B. Germanica et des extraits pour les autres espèces ont été utilisés pour l'étude de la spécificité des signaux chimiques. Chez les Blaberoidea, la phéromone sexuelle femelle de contact permettant au mâle de reconnaître la femelle joue un rôle déterminant dans la réussite de l'accouplement. Chez les Blattoidea, son rôle est secondaire. Les aphrodisiaques produits par les glandes tergales des mâles sont essentiellement protéiques. Chez plusieurs des espèces étudiées, les larves des 2 sexes (et la femelle chez B. Orientalis) possèdent des glandes tergales produisant des glues défensives également protéiques. L'étude comparative des glandes tergales et de leurs sécrétions a été réalisée avec une approche évolutive.

  • Titre traduit

    Sexual behavior and sex pheromones in cockroaches : comparative study of Blattidae and Blaberidae


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Annexes : Bibliographie f. 37-48 (200 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1992/16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.