Relations entre la structure et la prolifération peroxysomale hépatique induite in vitro et in vivo chez le rat par les acides alkyl hexanoïques et les plastifiants correspondants

par Anne-Christine Macherey

Thèse de doctorat en Toxicologie métabolique

Sous la direction de Jean-Claude Lhuguenot.

Soutenue en 1992

à Dijon .


  • Résumé

    La mise en évidence des relations entre la structure de l'inducteur et la potentialité d'induction de la prolifération peroxysomale hépatique chez le rat a été abordée dans le cas de composés impliqués dans la toxicité de plastifiants d'emballages à usage alimentaire. L’impact de la configuration spatiale de l'inducteur a été évalué en ce qui concerne l'adipate de di-(2-éthyle hexyle). Le caractère énantiospécifique de la prolifération peroxysomale a été de��montré in vitro avec l'acide 2-éthyle hexanoïque et se traduit par un rapport eudismique de l'ordre de 1. 5 en faveur de l'énantiomère S(+). La glucuronoconjugaison est d'ailleurs augmentée lors de l'exposition à cet isomère. Une relative énantiosélectivité des voies métaboliques oxydatives est supposée à la suite de l'analyse de la stéréochimie des biotransformations affectant l'acide 2-éthyl hexanoïque racémique et l'adipate de di-(2-éthyl hexyle) in vivo. Elle conduit a l'excrétion préférentielle de l'énantiomère R(-), à la fois sous forme libre et glucuronoconjuguée. L’étude de l'impact de la nature et de la position du radical alkyl sur la prolifération peroxysomale, a été menée in vivo et in vitro. Le modèle in vitro s'est avéré représentatif des études in vivo. Les travaux ont démontré d'une part que la potentialité d'induction diminue lorsque la distance augmente entre la fonction acide et le carbone porteur de la ramification, et d'autre part qu’à position identique, le radical méthyle induit une prolifération moindre que le radical éthyle. Il existe un parallèle entre la capacité d'induction et l'aptitude à la glucuronoconjugaison dans le cas des acides éthyl hexanoïques. L’évaluation in vivo de la prolifération peroxysomale induite par les adipates de di-(2-méthyl hexyle) et di-(3-éthyl hexyle) a révélé une similarité d'effet avec les acides correspondants, qui sont d'ailleurs retrouvés dans les profils urinaires.

  • Titre traduit

    Structural requirements for hepatic peroxisome proliferation induced by alkyl hexanoic acids and the corresponding plasticizers in the rat in vivo and in vitro


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIV-163 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. [141]-156. 136 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1992/5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.