"in-" prefixe privatif

par BASSIMA ZAIM MOUNAJED JANDAH

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Olivier Soutet.

Soutenue en 1992

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons vue que le rapport entre antonymie et negation est tres etroit. Les deux renvoient a la notion d'alterite forte et faible. Ainsi que le prefixe "in-" a un degre de negation plus eleve par rapport a d'autres prefixes. Il est toujours motive dans la langue surtout avecles mots ayant le suffice "able". Ensuite, nous avons vu que ce prefixe donne naissance surtout a des adjectifs vient apres le substantif mais tres rarement a des verbes. Il faut dire que l'absence de verbes prefixes comme "infermer" ou "innettoyer", vient du fait que les verbes positifs ont deja un correspondant negatif non prefixe existant dans le lexique (ouvrir fermer) nettoyer salir), ou qu'ils ont un correspondant prefixe mais par un autre prefixe. Et finalement nous avons constate qu'il est difficule de trouver des regles precises permettant de construire les mots prefixes ou de definir la place de ces mots prefixes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 179928
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.