Aspects fiscaux internationaux des transferts de technologie entre pays développés et pays en développement : une étude de droit comparé

par Léopold N'dongo

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Guy Gest.

Soutenue en 1992

à Dijon , en partenariat avec Université de Bourgogne. UFR de droit et science politique (autre partenaire) .


  • Résumé

    Instrument vital du développement économique et social, la technologie occupe une place de choix dans les échanges économiques entre pays industrialisés et pays en développement. Cette place est d'autant plus confortée qu'entrent en jeu des enjeux d'ordre fiscal. En l'absence de convention, une excessive pression fiscale peut être de nature à décourager les transferts de technologie vers les pays en développement. Les conventions présentent l'avantage de donner une définition commune à la notion de technologie et de déterminer l'état auquel est attribué le pouvoir d'imposition. Bien protéiforme, la technologie couvre initialement l'ensemble des droits de propriété industrielle dont l'exploitation génère des revenus qui entrent dans la catégorie des redevances. Il s'agit là du transfert direct de technologie. Cette technologie peut aussi être incorporée dans des biens d'équipement destinés à l'érection d'une usine clés en mains. Le mode d'imposition de ce transfert indirect de technologie différé entre pays en développement et pays développés. Les pays en développement préfèrent l'imposition forfaitaire de ces contrats alors que les pays exportateurs appliquent l'imposition basée sur le bénéfice réel. Qu’il s'agisse du transfert direct ou indirect, se posent dans les deux cas les problèmes d'assistance technique à fournir aux pays en développement et de fraude fiscale. En définitive, pour que les transferts servent à l'industrialisation des pays en développement, il importe de leur donner une autre dimension basée sur l'idée de coopération technologique horizontale.

  • Titre traduit

    International fiscal aspects of transfers of technology between developed and developing countries : a comparative law study


  • Résumé

    Tax subject is an important aspect of transfers of technology between developed and developing countries. Indeed, an excessive fiscal pressure can hold up the transfers of technology into developing countries and delay their social and economic development. Fortunately, internal fiscal incentives and double tax conventions concluded between different countries facilitate the transfers of technology that developing countries need for their economic and industrial development. However, in order to get a real economic development, developing countries have to perform and adapt the technology imported to their local and cultural environment

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (332 f.)
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : Bibliographie p. 310-330

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 179961
  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. UFR de Droit et Sciences Economique et Politique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1992 NDO L
  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 179961TER

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/NDO
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1081-1992-24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.