Développement d'un procédé d'oxydésulfuration des charbons : application au charbon de Gardanne

par André Mumbwa Mokongo

Thèse de doctorat en Génie des Procédés Industriels

Sous la direction de Gérard Antonini.


  • Résumé

    Le charbon de Gardanne est caractérisé par ses fortes teneurs en cendres et en soufre, plus particulièrement en soufre organique dont la majeure partie se trouve sous forme de composés aromatiques stables, insensibles aux procédés physiques et désulfuration, et que les méthodes chimiques connues éliminent peu. Le nouveau procédé d'oxydésulfuration, développé dans les chapitres 4 et 5, comporte deux étapes (oxydation du soufre a 40 ° C par une solution aqueuse à 25-28 % d'acide peracétique, puis décomposition des sulfones obtenus par la potasse et la chaleur) et permet d'éliminer 79 % de soufre contenu dans le charbon de Gardanne mais ce résultat peut être amélioré, avec un taux de décendrage de 84 %, un accroissement du PCI de 18 % et une récupération en charbon de 97,5 %. Les divers paramètres susceptibles de conduire à un fonctionnement optimal du procédé ont été soigneusement étudiés. Préalablement, sont développés les différents aspects de la chimie du soufre (chapitre 1), l'étude des charbons incluant notamment la présentation du charbon de Gardanne qui sera support de l'expérimentation et la nature du soufre présente dans ce combustible (chapitre 2), ainsi que tous les procédés de désulfuration des charbons disponibles (chapitre 3). Au vu des résultats obtenus, ce travail ouvre une voie de développement à des techniques de désulfuration susceptibles de qualifier le charbon comme source d'énergie propre dans la décennie à venir.

  • Titre traduit

    Development of coal oxydesulfurization process : application for Gardanne coal


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (239 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 116 réf.

Où se trouve cette thèse ?