Bilan des graisses dans les stations d'épuration-élimination des résideux graisseux par traitement aérobie

par Gilbert Bridoux

Thèse de doctorat en Génie enzymatique, bioconversion et microbiologie

Sous la direction de Daniel Thomas.

Soutenue en 1992

à Compiègne .


  • Résumé

    La première partie de ce document est consacrée à la mesure des graisses au niveau des stations d'épuration. Une méthode d'analyse est mise au point, elle utilise l'hexane comme solvant d'extraction, les graisses extraites sont alors qualifiées de matières extractibles à l'hexane (MEH). Le dosage par chromatographie en phase gazeuse à haute température, permet de déterminer les substances lipidiques contenues dans les MEH. Les bilans effectués sur une dizaine de stations d'épuration montrent que la concentration moyenne en MEH dans les eaux résiduaires urbaines est de 100 mg. 1-1, dans l'eau traitée par les stations d'épuration, cette concentration est proche de 8 mg. 1-1. Ils mettent en évidence l'action spécifique de certaines étapes du traitement de l'eau sur les deux fractions principales contenues dans les MEH (les acides gras libres et les glycérides). La deuxième partie concerne l'étude d'un nouveau procédé de dégradation biologique des résidus graisseux produits dans les stations d'épuration. Une expérimentation en laboratoire, conduite grâce à un plan d'expérience, met en évidence l'influence de la charge volumique et du pH sur le rendement d'élimination d'un mélange artificiel de corps gras. La vitesse maximale d'élimination des graisses par ce procédé est d'environ 0,1 gramme de MEH éliminées par jour et par gramme de biomasse. L’extrapolation de ces résultats à des pilotes sur site, permet l'élaboration d'un procédé industriel. Celui-ci dégrade avec des rendements d'environ 85% des effluents graisseux de stations d'épuration ou d'industries agro-alimentaires


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Bibliogr. 97 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992 BRI D484
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.